"Software AG a affiché une volonté d'intégrer IDS Scheer sans intention de tout réformer"

Wolfram Jost, Directeur Technique de Software AGInterview de Wolfram Jost, directeur technique Recherche & Développement et Marketing produit au sein de Software AG, réalisée le 31 mai 2011 lors du ProcessWorld à Berlin.
Vous avez travaillé pour IDS Scheer (en tant que membre du conseil exécutif en charge de la stratégie produit). Vous faites maintenant partie de Software AG. Cette acquisition change-t-elle quelque chose pour vous, pour l’entreprise, pour la solution ARIS ?
– Oui, évidemment cela change. L’entreprise est maintenant beaucoup plus grande, avec une gamme de produits plus étoffée. Il y a maintenant une plateforme d’exécution pour l’automatisation des processus qui complète le cycle de vie des processus : la boucle est bouclée (modélisation, analyse, amélioration, exécution). Pour les personnes venant d’IDS Scheer, il a fallu assimiler cette nouvelle vision stratégique de l’entreprise.
Parce qu’IDS Scheer comptait environ 4000 employés, des changements ont dû être opérés par Software AG afin de réussir cette intégration. Et maintenant, Software AG dispose d’une meilleure position sur le marché. Mais contrairement à de nombreuses sociétés faisant face à une acquisition, IDS Scheer n’a pas tout perdu. En effet, Software AG s’est montré ouverte, à l’écoute, affichant une volonté d’intégrer IDS Scheer sans intention de tout réformer. C’est pourquoi les produits d’IDS ont été conservés, l’orientation marché également. Finalement, nous considérons cette acquisition comme une complémentarité entre deux entreprises, deux marchés, deux gammes de produits.
En ce qui me concerne, cela fait deux ans que l’acquisition a eu lieu et je suis toujours là, donc cela veut probablement dire que tout se passe bien !
Pouvez-vous nous dire quelques mots à propos de la volonté de rapprochement entre ARIS et webMethods ?
– Ce rapprochement existe depuis l’année dernière. Nous l’avons appelé « Model to execute » (ndlr : « Du modèle à l’exécution »). De nombreux clients ont choisi Software AG en raison de la capacité de notre solution à gérer le cycle de vie complet d’un processus, depuis son design jusqu’à son automatisation.
Quelle est la prochaine étape ?
– Une plateforme processus en mode « platform as a service » (Paas). Tous les composants de cette plateforme existent déjà indépendamment. Il ne nous reste qu’à packager l’ensemble. C’est notre prochain chantier.
Envisagez-vous une « fusion » des deux produits ARIS et webMethods à l’avenir ?
– Sur une stratégie à 2-3 ans, certainement pas. Peut-être dans un futur à plus long terme. webMethods est orienté informatique, pour des développeurs, tandis qu’ARIS se concentre principalement sur la partie métier. Donc les stratégies des deux outils ne sont pas les mêmes. Pour l’instant, ils sont interconnectés et parviennent à communiquer entre eux, mais l’idée d’un unique outil n’est pas à l’ordre du jour.
Comment expliquez-vous le fait que le secteur du BPA-BPM ne soit pas aussi développé en France que dans les pays anglophones ?
– Je pense que c’est un problème de culture. La France est un pays assez complexe en termes de marché, dû à la barrière de la langue, des méthodes de travail spécifiques, des employés pas nécessairement prêts à changer, à s’adapter à de nouvelles conditions de travail. Il est donc assez difficile pour les éditeurs de travailler spécifiquement pour un seul pays. Mais le marché français est plutôt bien développé à nos yeux. La France représentait un des premiers clients d’IDS Scheer. Et le Crédit Agricole est l’un des premiers clients de notre offre globalisée « ARIS & webMethods » chez Software AG.
A propos des publications « … pour les Nuls » de Software AG (« Les bases du BPM pour les Nuls », « L’adoption SOA pour les Nuls », « La Process Intelligence pour les Nuls »…), est-ce un axe que le groupe souhaite poursuivre ? Pensez-vous prendre part à la rédaction d’une publication à l’avenir ?
– Oui, je pense que cela va continuer. C’est un bon moyen d’intéresser un public non initié à ces technologies. Cela peut déboucher sur de futurs clients ! En ce qui me concerne, je n’ai pas de temps pour participer à ces publications, peut-être quand je serai à la retraite !!
Quel est le nouveau marché que Software AG souhaite développer ? Quels nouveaux pays ?
– Nous sommes présents dans 70 pays à travers le monde et ne faisons pas une priorité de nous étendre dans d’autres pays. Notre stratégie est de développer le business dans les pays où nous sommes déjà implantés.
Lors du Business Innovation Forum de 2009, il a été fait mention du produit Align Space. Or celui-ci n’a pas été évoqué lors de ce forum. Pouvez-vous nous expliquer ce projet et ce qu’il en est devenu ?
– Align Space est le premier outil orienté cloud computing . C’est une solution BPM qui s’appuie sur une communauté, à la manière d’un réseau social. Avant l’acquisition d’IDS Scheer par Software AG, ce projet était appelé en interne « Facebook for companies » (ndlr : Facebook pour les entreprises). Dorénavant, il est prévu d’être intégré dans la nouvelle version d’ARIS (ndlr : probablement la version 8.0).
Et que pouvez-vous nous dire sur ARIS Express ?
– Il y a environ 100 000 inscrits dans la communauté ARIS et la plupart d’entre eux utilisent ARIS Express. C’est une technologie gratuite destinée principalement aux petites sociétés ou aux projets qui ne souhaitent pas acquérir l’offre complète d’ARIS. Le but d’ARIS Express est de démocratiser, standardiser la solution ARIS dans les entreprises.
A propos du forum ProcessWorld 2011, quels en sont les enjeux ?
– Ce forum permet à Software AG de présenter ses nouveaux produits, ses nouvelles technologies, ses acquisitions, de recueillir les retours d’expérience des clients, d’échanger sur les enjeux, objectifs actuels et futurs des entreprises. Ce ProcessWorld nous permet d’augmenter notre visibilité sur le marché du BPM. En effet, ce forum correspond au plus gros meeting sur le BPM en Europe. Software AG n’est pas aussi connue que SAP, par exemple, donc nous avons à travailler sur les aspects marketing ! C’est pourquoi nous avons aussi un ProcessWorld à Orlando aux Etats-Unis (ndlr : qui s’est déroulé du 27 au 29 juin).
Vous évoquiez justement le marketing de Software AG. Voici les cartes postales disponibles au stand d’accueil du forum : quel est votre avis là-dessus ?
– Oh ! C’est la première fois que je les vois, je trouve cela très créatif, amusant, original !
Process World 2011Process World 2011
Auteur : Jean-Baptiste GILLIOT, consultant chez BPMS

Share this post:
"Software AG a affiché une volonté d'intégrer IDS Scheer sans intention de tout réformer"