Philaposte choisit Casewise

CasewiseLa DOSI (Département Organisation et Système d’Information) est actuellement composée d’une vingtaine de personnes.

Les différentes missions de la DOSI sont : la documentation et l’optimisation des processus en jouant sur les effets de levier des technologies de l’information, l’assistance à la maitrise d’ouvrage, la maîtrise d’œuvre de développement et d’intégration, l’exploitation du SI ainsi que la Qualité.
Les objectifs sont nombreux : à moyen/long terme, clarifier et aligner le SI sur des processus harmonisés créateurs de valeur, eux-mêmes alignés sur la stratégie.

Objectif
L’objectif à court terme est d’intégrer les besoins des autres départements de Phil@poste au travers des différents projets.
D’où la difficulté de bâtir les fondations de la Maison Commune face à l’urgence des projets.
D’autant plus que Philaposte doit gérer 2 SIs dus à la fusion entre les entités ITVF et SNTP. Pour refondre son SI, Phil@poste s’appuie sur l’ERP InforLN, le CRM Epiphany du même éditeur, et la solution web de Broadvision.

Défi
Dans un cadre de conduite du changement, Phil@poste se doit de gérer et d’optimiser ses processus, de gérer son Système d’Information en termes de trajectoire et d’alignement, mais aussi de gérer de la meilleure manière possible son contrôle interne.
Cependant, comme dans la plupart des actions entreprises dans une société, certaines contraintes surgissent. En effet, en termes de ressources et de retour sur investissement, cela reste encore limité.

C’est donc dans cette optique que Phil@poste a procédé à l’acquisition de Corporate Modeler afin de cartographier son SI et de modéliser les processus.

Résultat
La démarche projet mise en œuvre a été conçue en plusieurs étapes : expression des besoins projet via la modélisation des processus et activités, identification des fonctionnalités du système, analyse d’impact sur la cartographie applicative existante et définition de trajectoires.

Cette démarche est mise en œuvre sur les projets court termes (WebPRO et IdTimbre par exemple) ainsi que sur la mise en œuvre d’Infor LN et d’Epiphany.
Tout d’abord, ces démarches ont donné lieu à l’adoption de la démarche processus. En d’autres termes, les utilisateurs se sont habitués à travailler via la représentation graphique des processus de l’entreprise par des groupes de travail.
D’autre part, les projets initiaux avancent d’une manière assez rapide, permettant à Phil@poste d’accélérer ses tâches annexes et donc d’être plus productif.

Enfin, afin de gérer au mieux son activité, Phil@poste se doit également de définir des trajectoires, utiles pour définir un premier niveau de dialogue avec les intégrateurs. Corporate Modeler a donc aidé Phil@poste à avancer dans ce sens.

Philaposte choisit Casewise