L'Université de Nancy pilote son système d'information avec MEGA

MEGAL’Université Henri Poincaré de Nancy, précurseur et moteur d’une réflexion nationale, utilise MEGA pour cartographier le SI de son établissement.

Le contexte : loi d’autonomie et de modernisation des universités
Depuis le 10 août 2007, la loi étend les compétences des universités notamment en matière de gestion des ressources humaines, des systèmes d’information et des finances. L’Université Henri Poincaré de Nancy (UHP) fait partie des vingt premiers établissements français ayant ainsi acquis leur autonomie le 1er janvier 2009. Elle s’est aussitôt engagée ainsi dans une démarche ambitieuse de cartographie d’un Système d’information fondée sur la modélisation.

« Le pilotage du système d’information est un enjeu essentiel car il met à disposition des décideurs d’établissement des indicateurs pour assurer la gouvernance des universités » souligne M. Thierry Divoux, Vice Président ITC (Information Technology and Communication) de L’Université Henri Poincaré de Nancy.

Les enjeux
Dans une démarche pilotée par l’AMUE (Agence de Mutualisation des Universités et Etablissements), l’UHP de Nancy se positionne comme acteur majeur d’une réflexion nationale sur ce sujet.

Le but de cette démarche est de concevoir un référentiel commun de données, processus et applications informatiques, partagé par l’ensemble des métiers de l’université. En outre l’Université Henri Poincaré a mis en oeuvre une architecture nouvelle permettant de fournir des outils de pilotage aux dirigeants de l’établissement en s’appuyant sur des données cohérentes de manière pérenne.
« L’enjeu est de taille car il s’agit de structurer et de sécuriser un réseau complexe de relations où interviennent hommes, procédures métier, informations, données, applications informatiques et infrastructures techniques. »

La mise en oeuvre
« Nous avons eu besoin d’utiliser MEGA car nous manquions crûment d’une modélisation du SI au sein d’un référentiel commun et unifié. Il a donc fallu modéliser les pratiques métiers tout en manipulant les données partagées et cohérentes » précise M. Jean-Philippe Auzelle, Architecte du Système d’Information en charge du projet de cartographie du SI UHP.

Jean-Philippe Auzelle ajoute « Nous avons travaillé en trois étapes. Nous avons d’abord réalisé la cartographie des processus métiers et du SI afin de fournir un référentiel commun des données partagées. Puis lui a succédé une seconde étape de reprise des données, consistant à nettoyer l’ensemble de la base de données. Pour finir, nous avons couplé les applications de gestion utilisant la technologie service web en temps réel afin de garantir la cohérence des données entre applications. Au total, 154 processus et 533 procédures ont été modélisées, avec une cinquantaine d’applications. »

Apports et bénéfices
Selon M. Gérard Morel, professeur à l’UHP et chercheur au Centre de Recherche en Automatique de Nancy (CRAN) « Ayant introduit la suite MEGA il y a une vingtaine d’années au sein de notre établissement, c’est « Nous avons eu besoin d’utiliser MEGA car nous manquions crûment d’une modélisation du SI au sein d’un référentiel commun et unifié. » avec fierté que nous voyons notre université accompagner sa démarche de modélisation. »

En termes de bénéfices apportés, l’université a mesuré une réelle capitalisation des pratiques métiers et du SI ainsi qu’une pérennité des projets. Par ailleurs, une structure de l’Université en a profité pour modéliser ses processus métier et obtenir ainsi la certification ISO 9001:2008.

Perspectives
Cette démarche autour de la modélisation en entreprise a permis à l’université de monter en compétence sur l’analyse du référentiel. Les étapes suivantes du projet consistent à fournir des tableaux de bords synthétiques aux décideurs de l’établissement.

Parallèlement et en amont, l’outil MEGA Suite a été étendu aux étudiants en informatique (ESIAL Ecole Supérieure d’Informatique et Applications de Lorraine) et en Ingénierie Système (Master Ingénierie de Systèmes Complexes de la Faculté des Sciences et Techniques) pour intégrer les bonnes pratiques au sein de leur enseignement et en vue de leur formation.

L'Université de Nancy pilote son système d'information avec MEGA