Comment réaliser une action d’Analyse de la Valeur ?

 Les principes de l’Analyse de la Valeur

L’analyse de la valeur est reliée à des principes fondés sur le bon sens, et le rassemblement des meilleures ressources du management de l’entreprise.

Ces principes représentent la colonne vertébrale de l’AV, et conditionnent la réussite d’une action :

– Principes techniques :
* clarifier les objectifs ;
* délimiter l’étude ;
* raisonner en fonctions à remplir avant de raisonner en solutions ;
* analyser les risques stratégiques, techniques, économiques.

– Principes économiques :
* quantifier les enjeux ;
* calculer les coûts des fonctions, des solutions ;
* chiffrer la Valeur apportée.

– Principes culturels :
* remettre en question l’organisation, les méthodes de travail, la manière de penser ;
* utiliser les capacités créatives du groupe et des individus ;
* raisonner en termes de système et d’échanges entre sous-systèmes et environnement ;
* traiter les problèmes le plus en amont possible.

– Principes de management :
* travailler en équipe ;
* utiliser les synergies issues des différences de culture et de compétences ;
* animer les actions ;
* favoriser l’appropriation des solutions par les membres du groupe, donc leur implication.

– Principes organisationnels :
* capitaliser les expériences ;
* travailler avec des méthodologies structurantes.

L’Analyse de la Valeur, une méthodologie bien rodée en 7 étapes

L’AV s’appuie sur un déroulement de l’action structuré, tout en étant souple et itératif, qui permet d’atteindre les objectifs à coup sûr, sans rien oublier, à condition de disposer d’un animateur compétent.

Les passages clé de la méthodologie laissent une place de choix à la modélisation fonctionnelle du produit, ainsi qu’à la créativité de groupe.

Il s’agit de ne pas en rester à la démarche classique très restrictive qui caractérise la plupart de nos comportements, et qui consiste à vouloir passer directement du problème à la solution, sans véritablement prendre le soin de poser le problème et de le cerner, et ensuite à oublier qu’il y a généralement non pas une mais une multitude de solutions, la première n’étant en général pas la meilleure.

La démarche se déroule généralement en 7 étapes.

   

Des conditions de mise en œuvre

La réussite d’une action AV est étroitement dépendante des facteurs suivants :

– comme pour toute action transversale touchant au cœur des ressources de l’entreprise et de sa culture, il faut un engagement fort de la direction ;
– les enjeux doivent être motivants parce qu’ambitieux, tout en induisant des objectifs réalistes ;
– les membres du groupe sont choisis d’après leurs compétences, mais aussi leur motivation et leur complémentarité ;
– un minimum de règles du jeu doivent être clarifiées, notamment l’esprit constructif et positif, la place de chaque membre du groupe reconnu comme expert, et primant sur les hiérarchies classiques ;
– une réelle disponibilité et assiduité des membres du groupe ;
– un animateur expérimenté maîtrisant bien la méthodologie aussi bien que la conduite d’un groupe de travail ;
– une organisation fondée sur la gestion de projet et la planification de l’action ;
– il n’y a pas de limite inférieure à la taille de l’entreprise ou de l’organisation mettant l’AV en œuvre ;
– il n’y a pas de durée ou de délai minimum d’une action, mais des moyens ajustés à l’ampleur du projet.

   La dynamique du succès et de la pérennité

L’AV ne doit pas se limiter à une action spectaculaire, mais induire un réel changement culturel dans l’entreprise, ce qui entraîne une progression :
– réussir une première opération permettant la communication ;
– pérenniser le  » bien faire du premier coup  » en menant d’autres actions ;
– capitaliser l’expérience ;
– structurer l’AV en véritable démarche d’entreprise.

Les retombées sur l’ensemble de l’entreprise

Les bénéfices de l’application de l’AV s’étendent bien plus largement que le seul projet traité, les retombées se mesurent généralement par des résultats économiques et commerciaux, par une ouverture et un décloisonnement des services et des spécialités de l’entreprise, une diffusion de l’approche client, et des capacités de communication transversales dans l’entreprise, qui fait travailler les individus et les groupes non en baroudeurs protégeant leurs prérogatives, mais en véritable synergie.

Source : Valorise et Cesame3

Comment réaliser une action d’Analyse de la Valeur ?