Banque Accord redonne de l'agilité à son système d'information avec l'aide de MEGA

Banque Accord, filiale financière du groupe Auchan, propose des produits et services regroupés autour de 3 activités principales :
– Emissions et gestion de cartes
– Services financiers et non financiers
– Gestion de la monétique des enseignes partenaires

L’ensemble de son offre est exploitée ou distribuée par les différentes sociétés et enseignes du groupe dans de nombreux pays. Plus de 6,4 millions de clients utilisent aujourd’hui les services financiers de Banque Accord.

Le contexte : retrouver l’agilité du système d’information
La DSI de Banque Accord a réussi à faire preuve de réactivité pour accompagner la croissance, l’internationalisation et la diversification des activités de la banque. Le système d’information a été construit pas à pas en intégrant progressivement différents métiers et différentes cultures, du Mainframe aux Web Services.

Le développement de nouvelles applications en mode « au plus vite et au mieux » s’est avéré dans un premier temps une force pour construire une activité totalement nouvelle. Cependant les limites d’une telle approche sont vite apparues avec un système d’information de plus en plus complexe, hétérogène, difficile à maintenir et parfois redondant. Dans ce contexte, il devenait réellement difficile de conserver un niveau de compétence suffisant sur l’ensemble des technologies déployées.

Un grand projet de rénovation du SI
Face à ces enjeux, la DSI de Banque Accord a décidé de formaliser un nouveau schéma directeur pour assurer aussi bien la pérennité, la réactivité et la productivité de son système d’information, que pour maîtriser ses coûts opérationnels.

Au-delà des aspects techniques, ce projet dispose d’une importante composante organisationnelle qui comprend la mise en œuvre de quatre chantiers :
– Une démarche d’urbanisation du SI
– Une méthode de gestion de projets
– Une démarche qualité et d’amélioration continue
– Un nouveau cadre méthodologique de conception et de développement des applications mis en œuvre au travers d’un projet transverse, le projet Descartes, clin d’oeil au « Discours de la Méthode »

Le projet Descartes doit permettre de renforcer le professionnalisme des équipes de la DSI, de gagner en efficacité et en efficience tout en garantissant la maîtrise et la cohérence du SI sur le long terme.

Un nouveau cadre méthodologique de conception, s’appuyant sur le Framework d’Architecture d’Entreprise de MEGA
Plutôt que de partir d’une page blanche, la DSI de Banque Accord a souhaité s’appuyer sur un cadre méthodologique existant et reflétant l’état de l’art en matière de démarche d’Architecture d’Entreprise. L’approche de MEGA a été retenue pour trois raisons principales :

1. Sa capacité à couvrir avec pragmatisme toutes les étapes de conduite d’un projet informatique, de la validation du projet à la pérennisation des solutions mises en production
2. Sa capacité à interagir avec le référentiel d’urbanisation : utilisation des composants du référentiel, alimentation de ce même référentiel avec les éléments formalisés dans le cadre du projet
3. Le fait qu’il puisse être «industrialisé» par la mise en oeuvre d’un outil de modélisation, en l’occurrence MEGA System Blueprint.

En définissant clairement les règles de documentation de chacune des étapes du projet, le cadre méthodologique proposé par MEGA renforce la maintenabilité et donc la pérennité du SI. La compétence n’étant plus uniquement dans les têtes de chacun, il est également plus facile de développer la multi-compétence recherchée dans le cadre de la nouvelle organisation.

Un accompagnement efficace par les équipes conseil de MEGA
Banque Accord a trouvé dans les équipes conseil de MEGA les capacités nécessaires à ce projet de transformation des pratiques d’une DSI :
– Pragmatisme et souplesse des consultants pour adapter le cadre méthodologique existant aux spécificités du contexte de Banque Accord
– Expertise des consultants en matière de management du SI
– Savoir-faire en matière d’accompagnement du changement
– Capacités à réaliser un transfert de compétences vers les équipes de la DSI au travers de différents projets pilotes

Comme le reconnaît Philippe Eymond, le fait que les équipes de la DSI considèrent aujourd’hui le nouveau cadre méthodologique comme le leur est la plus belle preuve que les consultants de MEGA ont réussi la mission qui leur a été confiée.

Une démarche outillée permettant de tirer profit des travaux en mode collaboratif
Banque Accord a développé avec le support de MEGA un site Intranet qui permet de documenter et de partager l’ensemble des données manipulées à chaque étape du projet.

De l’étude préalable à la mise en production de l’application, les collaborateurs de la DSI formalisent aujourd’hui dans le Référentiel MEGA toutes les données nécessaires à la réalisation du projet.
Les objectifs, les exigences, les processus métiers, l’architecture fonctionnelle, l’architecture applicative ainsi que tous les modèles permettant d’accompagner le cycle de développement des applications (modèles de données, scénarios d’interaction,…) sont ainsi capitalisés au sein d’un socle commun.

A partir de ces données, un site intranet est automatiquement généré. En se connectant à l’intranet de la société, toutes les données sont consultables d’une manière dynamique à partir de différents points d’entrée.
Toutes les données créées ou mises à jour dans le cadre d’un projet viennent ainsi alimenter le référentiel d’urbanisme de l’entreprise et pourront être réutilisées dans d’autres projets.

Un progrès indiscutable en matière de collaboration entre toutes les parties prenantes de l’entreprise
Le nouveau cadre méthodologique permet de renforcer la collaboration entre chacune des parties prenantes en définissant clairement le rôle de chacun : Métier, assistance à maîtrise d’ouvrage, DSI.
La définition précise de la manière de réaliser et de documenter les différents travaux réalisés dans le cadre d’un projet informatique permet de renforcer la professionnalisation des métiers et autorise de déployer des bonnes pratiques du type de celles portées par le cadre CMMI.

Au-delà des bénéfices tirés d’une architecture informatique maîtrisée, la DSI profite de la satisfaction de ses collaborateurs qui renforcent leurs compétences avec un savoir-faire qui s’appuie sur l’état de l’art du marché, et reconnu par l’ensemble de l’écosystème IT.

Des bénéfices durables
Le déploiement du Framework de MEGA permet à Banque Accord de redonner de l’agilité au SI en répondant avec efficacité et efficience aux demandes des utilisateurs. Ce cadre d’architecture permet à la DSI d’aligner sur la durée le système d’information avec la stratégie de Banque Accord.

Banque Accord redonne de l'agilité à son système d'information avec l'aide de MEGA